oct 29

Ca faisait longtemps que je n’avais pas écrit, si je reprend la plume c’est pour parler d’un sujet qui me tient à cœur tant les dégâts causés peuvent être importants, cet article ne vas pas me faire que des amis, le constat que je dresse est clair : il y a beaucoup (trop) de prestataires incompétent sur Magento.

En effet à l’Academy nous avons une position transverse, nous voyons passer beaucoup de projets e-commerce, soit par le prestataire, soit par l’e-commerçant, aujourd’hui il est incontestable que Magento est une plateforme très demandée et on le comprend, confier la réalisation de son site à un prestataire est un choix vital et il doit être fait sérieusement.

Soyons clair, je vais être particulièrement sévère car il y a sur le marché des prestataires qui sont incompétents ou sans scrupule voire même les deux, cet article n’a pas vocation à faire de la délation mais j’espère y donner suffisamment de bons conseils pour que vous puissiez trier le bon grain de l’ivraie. Cet article a donc un but « éducatif » afin que ceux qui en ont besoin puisse faire le meilleur choix. Je ne serai peut être pas exhaustif mais je fais de mon mieux.

Etat des lieux sur les prestataires Magento aujourd’hui

La demande Magento est telle que le besoin en nombre de prestataire est fort, je constate à mon grand regret que les meilleurs prestataires ne peuvent pas assumer toutes les demandes qu’ils reçoivent, en grande partie car les bons développeurs Magento sont une denrée extrêmement rare. Pour certains Magento est vu comme un eldorado, la plateforme est gratuite, la demande est forte, ca peut se vendre cher donc c’est très rentable, c’est un principe valable si les clients n’en font pas les frais.

Or Magento n’est pas si simple que ça mettre ne œuvre, j’ai vu passer des prestataires incapables de configurer la solution de paiement ou le mode de livraison, le système multi-boutique est pratiquement impossible à cerner correctement sans formation pourtant son implication dans le paramétrage d’une boutique est vital, d’un autre côté la gestion du catalogue n’est pas toujours maîtrisé non plus ce qui peut donner lieu à des pertes de fonctionnalités.

A l’incompétence fonctionnelle peut s’ajouter l’incompétence technique, le système de template qui régit le design dans Magento se retrouve sous-exploité, souvent les templates sont achetés via un revendeur de template, ça peut être un choix mais il y a toujours de la personnalisation à faire et si les compétences manque on se retrouve avec un site dont l’ergonomie laisse à désirer, dont l’aspect visuel est contestable et surtout avec un prestataire incapable de répondre à des demande de modifications simples.

Au dernier niveau se trouve l’incompétence sur les développements, celle qu’on détecte le plus facilement car le design étant plus facile d’accès techniquement on peut masquer plus facilement un problème de compétence, en revanche sur les développements à réaliser on remarquera vite que le prestataire est incapable de fournir le livrable et un audit du code fait par un tiers de confiance montrera rapidement toutes les faiblesses de celui-ci.

Pire encore dans certains cas les caches ne sont même pas activé, l’accès à l’admin n’a pas été sécurisé et le cron de Magento n’a pas été programmé, ce sont pourtant des points élémentaires vitaux à mettre en place, à tel point qu’un bon prestataire Magento le mettra en place d’office sans même que vous ayez à le demander.

Votre responsabilité dans le choix du prestataire

Pour les petits nouveaux qui veulent démarrer une activité e-commerce sachez que le choix du prestataire est de votre responsabilité, mais en tant que professionnel sachez aussi que personne ne pourra vous aider si vous vous faîtes rouler, en effet les lois très protectrice envers les consommateurs sont sans pitiés dans l’univers professionnel, vous êtes un pro donc vous êtes sensé savoir ce que vous faîtes.

Un contrat est un engagement de votre part et de la part de votre prestataire, lisez le bien, faîtes vous conseiller, comparez, bref ayez une attitude professionnelle dans votre choix de prestataire. En cas de problème avec celui-ci vous serez le premier à être embêté et cela peut vous conduire à une impasse qui peut ruiner vos chances avant même de commencer concrètement votre activité, ne négligez pas cette étape.

Les résultats

Pour rentrer dans du concret voici les résultats que j’ai pu observer, je vous assure que ça donne à réfléchir :

Le projet accumule les retards sur la date de livraison prévue, de manière générale des retards sont systématique sur un projet informatique. Les raisons en sont souvent une sous-estimation des temps de réalisation qui peut être du à l’inexpérience ou à des difficultés qui n’ont pas ou mal été anticipé, mais le retard est toujours exacerbé par l’incompétence.
Le retard est d’ailleurs le premier facteur d’alerte des sociétés qui réalisent qu’elles n’ont peut être pas choisit le bon prestataire. Le problème avec les retards c’est qu’on s’en rend compte quand il y en a, mais pas tout de suite car le prestataire trouvera toujours une excuse, à ce stade le projet étant déjà engagé on fait rarement marche arrière, mais quand le projet à 1 an de retard (je ne plaisante pas) et qu’il n’est toujours pas prêt à être livré c’est là que le déclic se produit, trop tard malheureusement, 1 an de perdu.

Ensuite le site livré ne correspond pas à votre demande, c’est un élément qui est difficile à qualifier car malheureusement le porteur de projet a aussi souvent du mal à exprimer précisément sont besoin ou peut être fluctuant, ce que je constate c’est que lorsqu’il y a incompétence le prestataire aura tendance à rejeter la faute sur l’incapacité technique de la plateforme (en l’occurrence Magento) à répondre à vos besoins. Soyons pragmatique si c’était vrai le prestataire aurait du/pu vous en informer dès le départ et vous aider à choisir la plateforme adaptée, connaissant Magento je sais que la plateforme à très peu de limite technique et cet argument est souvent fallacieux.

Même livré le site est difficile voire impossible à exploiter, problème de performances, fonctionnalités demandé non-conforme à vos besoins et donc inutilisable, design qui fonctionne mal sur certain navigateurs, tva qui n’a pas été paramétré correctement. En bref le site est livré mais inutilisable ou la qualité n’est pas celle que vous attendiez, soyez particulièrement attentif au fait que malgré toutes ses qualités le simple fait d’avoir Magento ne garanti pas d’avoir un site de qualité, pour parler crûment : il est possible d’avoir un site merdique avec Magento. Ne limitez donc pas votre confiance dans le seul fait que Magento est un bel outil, comme tous les outils c’est celui qui le manipule qui fait que la réalisation sera ou non de qualité.

Les conséquences

Les conséquences de ses résultats sont généralement sans appels :

Surfacturation par le prestataire lié aux rallonges de temps et de développement non prévu initialement, j’ai vu des projets faire du x2 ou du x4 peut être même plus, les sociétés s’étendent rarement sur l’argent qu’elles perdent.
Abandon total ou partiel du travail réalisé, donc perte du temps et de l’argent investi.
Fortes chances d’entrer en litige avec le prestataire, donc frais d’avocats et quantité d’énergie dépensée pour un contentieux dont on se passe allègrement

Comment bien choisir son prestataire ?

Nous voici dans le vif du sujet, il n’y a malheureusement pas de moyen 100% fiable de ne pas se tromper mais voici des recommandations qui vous permettrons normalement de vous aider à faire le bon choix.

1. Maitrisez votre sujet : quand vous allez voir un prestataire il vaut mieux avoir une idée la plus précise possible de votre besoin, même si le prestataire peut avoir un rôle de conseil vous devez toujours être capable de vous forger une opinion objective par vous même de ce que vous dis votre prestataire, concrètement au mieux vous connaissez Magento, ses possibilités et ses points faible plus vous serez capable d’identifier le prestataire qui s’y connais réellement de celui qui vous vends la plaquette commerciale. Finalement cet élément vous permettra d’éliminer facilement les opportunistes qui font du Magento parce que c’est à la mode du véritable expert qui vous parlera de Magento de manière bien plus précise et fiable. De plus ca vous évitera de vous faire facturer des fonctionnalités qui sont native à la plateforme, un commercial un peu trop gourmant n’hésitera pas à mettre sur la facture la gestion de produits virtuel parce que vous l’avez demandé sans savoir que c’était natif. Je défend mon bout de gras là-dessus mais une formation AVANT de voir des prestataires n’est jamais un investissement inutile si vous êtes sûr de vouloir travailler avec Magento, bien au contraire.

2. Comparez les offres : ça parait évident mais il y en a qui ne le font pas, il va donc falloir faire les magasins pour trouver le vêtement à votre taille. Pour le prestataire c’est pareil, comparer vous permettra de mieux vous rendre compte des disparités de niveau entre les différents prestataires, on ne se forge pas un avis sans points de repère si vous ne connaissez pas de bons prestataire il va falloir les mettre à l’épreuve, le conseil précédent est indispensable pour bien pouvoir comparer car si vous connaissez rien à Magento vous allez avoir du mal à repérer ceux qui sont compétents, surtout s’il n’y a aucun prestataire compétent dans votre liste comparative.

3. Attention au piège du prix : Ce n’est absolument pas un indicateur fiable, un prix cher ne reflète pas forcément de la qualité (j’ai vu une réalisation de site simple inexploitable avec une prestation à 18k€), à contrario le moins chez est forcément suspect, oubliez le site à 500€ et même à moins de 5k€ sur Magento il peut y avoir anguille sous roche. Les prestataires sérieux n’appâtent jamais le client avec des offres au rabais. Pour vous donner un ordre d’idée sachez qu’en moyenne un développeur indépendant se fait payer entre 350-550€/jour, l’intégrateur 200-300€/jour, un graphiste 300-350€/jour, ça vous donne très vite une idée du prix de votre projet, les prix des agences seront au moins 30% plus cher en raison de leur coûts de structures. Et ça peut être encore plus cher si le développeur est vraiment très bon.
De plus même chez de bons prestataires les prix peuvent fluctuer de manière assez importante selon leur taille, expérience, etc…

4. Les clauses de sorties : cet élément peut être sujet à caution mais en général plus le prestataire est mauvais et plus il cherchera à vous verrouiller par contrat, à contrario un prestataire de bonne foi aura confiance dans la qualité du travail et ne refusera pas des clauses de sorties dans le contrat, de plus en cas de départ assurez vous que votre contrat vous attribue l’intégralité du code source et de la base donnée, car cette semaine encore j’ai vu un client bloqué avec un prestataire pendant 4 ans sans aucune possibilité de récupérer les sources et la base de données, généralement ça signifie l’abandon du site et un site recréer à partir de zéro. Dans cette optique j’ai également constaté que le prestataire refusera de livrer les sources à un audit extérieur, en effet l’audit est un excellent moyen de démontrer un manque de compétences à condition qu’il puisse être réalisé.

5. Rencontrez les prestataires : des évènement comme bargento et le salon de l’e-commerce sont un bon moyen de le faire, surtout que les bons prestataires n’hésitent pas à emmener leurs développeurs avec eux et à les exhiber tous nus à cette occasion. Le piège c’est que c’est très subjectif mais ça permet de rencontrer pleins de prestataires d’un coup à Bargento donc c’est pratique. Toutefois je pense qu’il est utile ne de ne pas tomber dans le piège de la proximité à tout prix, il vaut mieux un bon prestataire à Paris qu’un mauvais dans votre ville, surtout qu’à part cas particuliers les déplacements sont rarement nécessaire pour gérer un projet e-commerce.

6. Vérifier les compétences internes : ce n’est pas toujours facile à faire, mais une agence qui a pris la peine de former toute une équipe à l’Academy est déjà dans une démarche qualité, mais ce n’est pas un pré-requis certaines agence on su obtenir d’excellente compétences, de fait vous pouvez légitimement demander qui sont les personnes qui vont créer votre site. Ce point ne se suffit pas à lui même et doit être combiner avec le point suivant : demander des avis.

7. Demandez des avis : renseigner vous sur le prestataire, contacter ses références, les e-commerçants sont généralement très ouvert pour parler de leur projet (si vous n’êtes pas un concurrent bien sûr), encore une fois Bargento peut être un bon endroit pour recueillir des retours d’expériences ouf aire partager les votre. Demandez nous, à l’Academy nous ne dénigrons personne mais nous aimons parler des prestataires qui ont fait leur preuves techniquement. Surtout diversifiez vos sources, en effet le danger avec les avis c’est qu’ils ont tendances à être subjectif.

8. Le piège du label : je mets un gros warning sur le label « community partner » de l’éditeur (et les autres aussi d’ailleurs mais moins), il ne préjuge en rien de la qualité du prestataire, n’importe qui payant aura le label, sachez qu’aucune vérification n’est faîtes ni sur les compétences, ni sur la manière de travailler et encore moins sur l’éthique du partenaire. Si toutes les bonnes agences Magento ont le label la réciproque n’est pas vraie : toutes les agences qui ont le label ne sont pas bonnes.

9. Bien délimiter le projet : fixer dès le départs qu’est ce qui doit être réalisé, comment et sous quels délais, si possible évitez les modifications à postériori ou ayez conscience qu’elles ralentiront le projet et qu’elles vous seront facturées (ce qui est normal pour le coup), la pierre angulaire de ces limites est le cahier des charges fonctionnel et technique, bien réalisé (en collaboration avec votre prestataire ou par un consultant indépendant qui connait bien la solution) il permet d’éviter les dérives.

10. Vérifier les conditions de validation du livrable : normalement lors de la livraison on passe par une étape de validation du client avec la possibilité d’émettre des réserves. Un prestataire vous garantira également les développements qui auront été réalisés, si un bug passe au travers l’étape de validation et survient dans les semaines qui suivent la mise en production il fera le nécessaire pour le corriger.

Conclusion

Je pense que cet article n’est pas exhaustif car il s’articule principalement sur les compétences du prestataire aussi je vous recommande la lecture des articles suivants qui traitent également de ce sujet :

Comment choisir la bonne agence web pour la création de son site internet ?
Torpille.fr (Retour d’expérience)

écrit par Fabrice Beck \\ tags: , , , , ,

oct 17

developer paradise

écrit par Ryan

oct 13

Bargento 5 : M-commerce, payement à l’honneur

Toute l’équipe du Bargento est heureuse de vous annoncer le nouvel opus du plus grand rassemblement Européen autour de la solution e-commerce Magento : le Bargento 5, qui se tiendra le 8 Novembre 2010 à CAP 15 à Paris.

La billetterie est ouverte ici.

Après 4
éditions, Bargento est devenu le lieu incontournable pour tous les acteurs souhaitant rencontrer professionnels et experts du milieu, nouer de nouvelles alliances ou trouver de nouveaux prestataires.

Que votre site soit déjà sous Magento ou que vous envisagiez de migrer vers cette solution, votre visite à Bargento vous apportera toutes les réponses sur la solution E-commerce la plus en vue au monde.

Le 8 novembre 2010, 30 exposants seront à votre disposition pour obtenir toutes les informations et devis en une seule journée. 16 conférences vous permettront de tout savoir des best practices et les 1200 m² de CAP15 seront de nouveau le plus grand espace de rencontre européen autour de Magento.

Un véritable salon du e-commerce dédié à Magento!

Fort du succès des précédents évènements, le programme a été encore enrichi pour proposer une information complète sur l’eco-système e-commerce : M-commerce, référencement, gestion commerciale, gestion du marketing en ligne, logistique, hébergement, la conquête d’un marché international…

Plus de 750 personnes sont attendues pour cette édition. Une attention toute particulière est portée sur l’ouverture du salon à un large public avec des conférences et des ateliers moins techniques pour bien comprendre la mise en place et le potentiel d’un site Magento.

Tous les points seront traités, création de site, SEO, SEM, optimisation, ERP etc…, mais trois d’entres eux seront tout particulièrement à l’honneur : le M-commerce, la logistique et les payements.

Fia-net, Gold sponsor de Bargento 5 et pacificateur officiel des relations acheteurs / vendeurs sur Internet, viendra également nous présenter sa solution, ses innovations et son fonctionnement avec Magento.

Des invités de prestige

Magento Inc, éditeur de la solution, nous fera l’honneur de sa présence pour venir vous présenter les dernières nouveautés, leurs équipes, leur vision de l’e-commerce et pour répondre directement à toutes vos questions.

Zeev Suraski, légende du web (pour un public averti tout de même…), co-créateur de PHP et fondateur de Zend qui est la base de Magento, nous fera également l’honneur de sa présence !

Les dirigeants des plus grands sites Web de E-commerce, bien qu’ils soient discrets, sont souvent présents lors des Bargento. Venez à leur rencontre pour découvrir comment ils définissent leur stratégie online !

Fia-net viendra également nous présenter sa solution et son interaction avec Magento. Leurs services sont aujourd’hui utilisés par plus de 1000 sites en France et permettent d’une part aux e-commerçants d’améliorer leur transformation en rassurant les clients, et
d’autres part d’avoir une véritable évaluation de la satisfaction des clients.

Le CAP 15 : une histoire d’amour naissante?

Il faut dire qu’avec la croissance qu’ont connue chacun des précédents Bargento (augmentation de la fréquentation de 50% à chaque fois…), nous n’avions jamais eu l’occasion de retourner 2 fois dans la même salle… Heureusement, le CAP 15 a su nous montrer son potentiel de séduction… espace VIP face à la tour Eiffel, des salles modulaires à souhaits, nous sommes donc très heureux de pouvoir vous accueillir à nouveau dans cet espace en plein centre de Paris.

Un effort sera également fait pour accueillir plus rapidement tous les participants et éviter l’attente à l’entrée, notamment en mettant en place des lecteurs de code barre.

CAP 15 – 3 quai de grenelle 75015 Paris.

Table ronde, Barcamp et Ateliers

Cette année une table ronde sera organisée sur le thème du M-commerce par l’éditeur de la solution, rejoint pour l’occasion par des sociétés ayant déjà fait ce mouvement ou souhaitant passer au M-commerce.

Un espace sera aménagé dans la salle Beach l’après midi pour accueillir des ateliers et un Barcamp afin que chacun puisse découvrir tous les aspects de la solution ou les innovations à venir.

Un programme pour répondre à toutes vos questions

Les conférences sont maintenant regroupées en thèmes afin que chacun puisse trouver les réponses qu’il cherche :

Exposants

Voici la liste des exposants qui nous ont déjà confirmés leur présence :

Vous souhaitez venir ?

N’oubliez pas de réserver vos places !
Aucune place ne sera vendue le jour même, et comme pour les précédents évènements, nous nous réservons la possibilité de limiter le nombre d’entrées vendues.

Pour le repas de midi, si vous souhaitez manger sur place pour plus de simplicité ou continuer vos discussions, nous mettons à disposition sur réservation un coffret sandwich servi par un traiteur.

Vous trouverez le détail sur le formulaire de réservation.

Réservation : https://www.weezevent.com/Bargento5

Contact: [email protected]

Rendez-vous le 8 Novembre prochain à CAP 15!

Bargento est un événement organisé par : Philippe Humeau (NBS System), Gabriel Bouhatous (Magento Academy), Nicolas Trossat (Boutik Circus) et Xavier Bonnaud (Profileo)

écrit par Philippe Humeau \\ tags: , ,

oct 10

Troll

écrit par Ryan